Séparateur de non-ferreux



Séparateur de non-ferreux

L’utilisation du verre usagé comme matière première secondaire requiert une unité de tri optimale pour les débris de verre. La présence de résidus métalliques dans les débris de verre usagé peut entraîner, lors de la production du nouveau verre, des altérations de couleur intempestives, voire endommager la cuve du four de cuisson.

Pour éliminer efficacement les résidus métalliques pouvant nuire à la production, Binder+Co a développé un séparateur de non-ferreux compact capable de reconnaître une particule métallique à partir d’une taille de 1 mm et de l’extraire du flux de verre en insufflant de l’air comprimé. L’unité de détection est insensible aux interactions en milieu industriel, qu’il s’agisse d’interférences électromagnétiques, de vibrations ou d’humidité.

Les séparateurs de non-ferreux existent en largeurs 500, 700, 1000 et 1400 mm et offrent un débit de 5 à 25 t/h, selon la largeur de tri.

:: Composants

:: Téléchargements

:: Photos

:: Interlocuteurs